Monuments du Maroc

Monuments du Maroc

18 février 2016
Informations pratiques

L’Histoire du Maroc a laissé des traces non seulement dans le domaine des traditions, mais aussi dans le domaine culturel. Les monuments témoignent du passé et constituent une part d’héritage authentique pour le pays. De la cité de Volubilis édifiée par les Romains au Ier siècle, jusqu’à celle de la mosquée Hassan II à la fin du XXème siècle, chaque population venue s’installer au Maroc a laissé des constructions qui font toujours parties intégrantes des villes et des paysages.

La diversité des peuples, la tolérance qui a généralement régné dans les villes marocaines justifient une grande diversité de monuments issus de culture différentes. Cette diversité et cette qualité justifient à leur tour que pas moins de 8 sites marocains sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les musées marocains sont souvent placés eux-mêmes dans des maisons ou dans des sites au passé prestigieux, ils témoignent de la richesse de la création marocaine dans des domaines très divers. On les trouve généralement dans les villes contenant des monuments en nombre et en qualité. On peut ainsi citer à Tanger le Musée des Arts Marocains dans les appartements princiers du Dar El Makhzen, à Tétouan au Musée Archéologique la mosaéque romaine des Trois Grâces, le Musée Dar Jamaa à Meknès, l’exceptionnelle collection de tapis du Musée des Oudaïa, les céramiques marocaines du Musée Dar Batha à Fés, le Musée Dar Si Saïd à Marrakech… La liste est loin d’être close.

Chaque ville du Maroc peut peut être considérée comme un musée ouvert, où les monuments témoignent des aspirations religieuses, de la nécessité de la défense contre les agressions extérieures et de l’ornement pour le gout du beau de certains édifices. Les populations qui y ont séjourné ensemble ou successivement ont laissé à travers leurs monuments leurs aspirations et un témoignage de leur culture. Ainsi, les influences berbéres, arabes et andalouses se mêlent à merveille dans l’ensemble du patrimoine marocain.

Les médinas abritent très souvent des monuments, et ce n’est pas un hasard si l’Unesco en a classé plusieurs. C’est le cas pour la médina de Fès, de Marrakech, de Tétouan, et d’Essaouira. La ville historique de Meknés, la Versailles marocaine, est aussi classée avec le Ksar d’Ait Ben Haddou, le site archéologique de Volubilis et El Jadida.

Les monuments de ces villes du Maroc, et ceux se trouvant dans d’autres lieux du pays, construits par ceux qui ont fait l’histoire, constituent un témoignage émouvant et toujours réel des traces du riche du passé du Maroc. N’hésitez donc pas à consulter dans chaque destination les monuments à visiter, ils sont mentionnés. Vous emmènerez avec vous une part de la culture marocaine .