villes impériales maroc

Villes Impériales

Les villes impériales du Maroc ont abrité les capitales successives du pays, créées par les fondateurs des dynasties marocaines (Idrissides, Almoravides, Almohades, Mérinides, Saadiens et Alaouites). Elles s’érigent toutes dans une structure urbaine dense, resserrée à l’intérieur de remparts où les tours de guet semblent encore monter encore la garde tandis que les ouvrages de défense témoignent du passé où ils étaient nécessaires à la ville.

La construction de ces cités obéit à quelques principes : la kasbah (la citadelle du prince) est positionnée à l’extérieur, la position centrale de la ville est occupée par la grande mosquée. Les quartiers de la ville favorisent le regroupement ethnique ou religieux. Ils sont également différenciés selon leur vocation, économique ou résidentielle. Les activités sont également rassemblées en fonction de la pollution qu’elles engendrent.

Fès a été la première ville impériale, fondée par le sultan idrisside Idris Ier en 789. La deuxième fut Marrakech, fondée quant à elle par le sultan almoravide Youssef Ibn Tachfin en 1062. Un siècle plus tard, le sultan almohade Abd al-Mumin s’installait à Rabat en 1150. Il fallut attendre 5 siècles de plus pour que le sultan alaouite Moulay Ismail fasse de Meknès sa capitale en 1672.