Toubkal maroc

Toubkal

20 février 2016
Attractions touristiques

Le Djebel Toubkal est le sommet le plus élevé de l’Afrique du Nord. Il atteint 4167 mètres d’altitude. Situé à 63 kilomètres deMarrakech, il est visible de cette ville. De nombreuses randonnées sont possibles dans le massif. De la randonnée familiale à la course de montagne, tous les niveaux y trouveront leur compte, le massif compte un nombre importants d’itinéraires variés.

La zone est accessible et une des plus pittoresques de tout le Haut Atlas. Les treks se font généralement avec des muletiers. L’été est la saison idéale des randonnées, la neige et les névés ont fondus. Cependant, des orages brefs et violents peuvent se produire.

L’ascension du Djebel Toubkal, aussi appelé le toit de l’Afrique du Nord, n’est pas très difficile techniquement. Il faudra cependant compter avec les efforts réalisés à 4000 mètres d’altitude. Deux refuges sont placés sous le sommet à 3 heures de marche, à 3200 mètres d’altitude. Du sommet, un large panorama vous récompensera de la peine de votre montée. Au sud, vous contemplerez les vastes paysages de l’Atlas et de tout le Grand Sud. En vous tournant, c’est Marrakech que vous observerez, et en vous tournant encore un peu, c’est le Djebel M’Goun situé à 150 kilomètres de là qui s’offrira à votre vue.

Le nombre de randonneurs a changé la vie des montagnards vivant dans le massif, essentiellement berbères. Beaucoup sont devenus guides, hébergeurs, muletiers, cuisiniers. C’est Imlil, le dernier village accessible par la route qui profite le plus de lamanne touristique. A deux jours de marche du Djebel, il est en passe de devenir le Chamonix marocain. Les guides pourront vous emmener vers un autre lieu remarquable : le lac d’Ifni, que vous pourrez joindre en passant le col de Tizi n’Ouanoums.

On trouve des roches sombres d’origine volcanique sur le Djebel Toubkal. Andésites et rhyolites se côtoient. Vous pourrez également observer les traces de la dernière glaciation dans les refuges du Djebel : cette vallée était occupée par le pluslong glacier de l’Atlas, long de 5 kilomètres.