Culture & Tradition maroc

Culture & Tradition

15 février 2016
Explorez le Maroc

Le Maroc se tourne résolument vers son avenir, il ne désire cependant pas rompre avec son histoire et ses traditions, c’est ce qui constitue sa force.

LE MAROCAIN DANS SA VIE QUOTIDIENNE
Comme leurs voisins méditerranéens, les marocains ont un caractère plutôt expansifs et fiers. Le ton de la voix monte vite pour exprimer les émotions, joies ou colères. Les rues sont ainsi très animées, particulièrement dans les souks. Les marocainsadorent les petits plaisirs de la vie, comptez sur eux pour la qualité de leur cuisine ou pour discuter autour d’un thé à la menthe. Le soir est un moment privilégié au Maroc, les températures rafraichissent, c’est le meilleur moment pour sortir et s’installer en terrasse.

Les Marocains ont sans doute hérité de la culture des caravaniers, ils adorent faire des affaires. La négociation commerciale est une institution dans le pays. Les prix ne sont donc pas souvent affichés, ils sont à négocier ! S’ils sont écrits, considérez le prix affiché comme une base de négociation.

LA LANGUE
L’arabe classique est la langue de l’éducation, de l’administration et des médias. La langue de tous les jours est l’arabe dialectal. Le Tamazight (berbère) est parlé dans le Rif, les Atlas et le Souss. Ces dialectes varient selon les régions. La plupart des Marocains parlent le français, beaucoup parlent l’espagnol et l’anglais.

LA CUISINE
A travers ses recettes et ses plats, le Maroc témoigne de la grande diversité d’influences qu’elle sait réunir dans un ensemble harmonieux sur ses terres. (Lire l’article consacré à la cuisine marocaine)

LA FAMILLE
Attaché à ses racines, chaque marocain attache une importance particulière à sa famille. Peu à peu, celle-ci se modernise. Globalement, on assiste de moins en moins à des mariages forcés, la polygamie est de moins en moins monnaie courante.

Cependant, cette modernité n’est pas uniforme, selon le lieu. Les grandes villes ont peu à peu occidentalisées leur mode de vie. Les femmes peuvent facilement y sortir sans voile, dans des tenues qui seraient jugées provocantes ailleurs.

La situation est différente encore aujourd’hui dans les campagnes, où les femmes sont peu visibles dans les endroits publics et sortent voilées. Dans ces villages, il est conseillé aux femmes occidentales de veiller à leur tenue vestimentaire..

LA RELIGION
L’Islam est la religion officielle de l’Etat, le roi est le chef religieux du pays. 99% des Marocains sont musulmans, principalement sunnites. La coexistence avec les autres religions se fait en bonne intelligence depuis des siècles dans le pays, la pratique des autres religions est garantie par la constitution.
Les échanges culturels et commerciaux avec l’Europe et l’occident en général influencent le Maroc pour une approche modérée de l’Islam. Les mouvements fondamentalistes restent marginaux dans le pays. La jeunesse reste très croyante mais devient un peu moins pratiquante. Dans les villes, la journée est rythmée par le muezzin qui appelle aux 5 prières journalières depuis le haut du minaret.

Pendant le Ramadan, les Marocains jeûnent, cessent de boire et de fumer du lever au coucher du soleil. Leur quotidien s’en trouve modifié, les services publics et les entreprises aménagent leurs horaires. Il est cependant possible de déjeuner dans les hôtels si vous vous retrouvez à midi dans une ville.

LES CHANTS ET LES DANSES
Chants et danses tiennent une grande place dans la vie marocaine. Ainsi, les Chiouks (maîtres) qui sont les dépositaires de la tradition, animent les festivités familiales dans les villages comme les mariages, les baptêmes et autres fêtes. Lors de ces fêtes il est chanté des poèmes antiques, des textes religieux ou des chansons sur le vécu quotidien. Les Chiouks se font accompagner par le bendir, un instrument de musique.

LES RÈGLES DE SAVOIR-VIVRE
Faire preuve d’une courtoisie élémentaire envers un pays accueillant, c’est bien sur respecter les coutumes locales. Malentendus et situations embarrassantes seront de cette façon évités.

Quelques règles:
Au Maroc, l’accès des mosquées et des lieux saints est interdit aux non-musulmans, sauf à la Mosquée Hassan II à Casablanca, au Mausolée Mohamed V à Rabat, au Mausolée Moulay Ismaïl à Meknès, et enfin au Mausolée Moulay Ali Chérif à Rissani.

Le thé à la menthe est un geste d’hospitalité, acceptez-le. Evitez les tenues provocantes. Si vous êtes invité à partager un repas dans une famille, lavez vous les mains à l’aiguière. Le repas commencera après que le maître de maison ait prononcé le“bismillah”, louange à Dieu. Si on ne vous donne pas de couverts, mangez avec la main droite. Goûtez à tout, mais vous n’êtes pas obligé de manger tout ce qu’on vous sert, c’est très souvent impossible les assiettes sont bien garnies. Pendant le Ramadan, évitez de manger, boire et fumer en public. Demandez l’autorisation avant de photographier une personne

CALENDRIER MAROCAIN, JOURS FÉRIÉS ET FÊTES
La vie civile est régie par le calendrier grégorien. Les jours du week-end, à la différence d’autres pays musulmans, seront le samedi et le dimanche. Le vendredi n’est pas férié mais les entreprises allongent ce jour là leur pause-déjeuner pour que les fidèles puissent se rendre à la prière. La vie religieuse suit pour sa part le calendrier musulman. Il commence le 16 juillet 622, jour où le prophète Mohamed quitta La Mecque pour s’établir à Médine. L’année hégirienne, année lunaire, se compose de 12 mois de 29 à 30 jours. Elle est plus courte que l’année solaire d’environ 11 jours. Le mois du Ramadan et les grandes fêtes religieuses varient donc par rapport au calendrier grégorien.

De nombreuses fêtes, religieuses ou non, ponctuent l’année et réjouissent le coeur des Marocains.
Les dates des fêtes civiles sont calées sur le calendrier grégorien et ont des dates fixes :
– 1er janvier : jour de l’An
– 11 janvier : manifeste de l’Indépendance
– 1er mai : fête du Travail
– 30 juillet : fête du Trône
– 14 août : allégeance de l’oued Eddahab
– 20 août : anniversaire de la révolution du Roi et du Peuple
– 21 août : fête de la Jeunesse
– 6 novembre : anniversaire de la Marche Verte
– 18 novembre : fête de l’Indépendance

Les dates des fêtes religieuses sont calées sur le calendrier hégirien. Ce sont des jours fériés dans tout le Maroc.
– L’Aid El -Fitr ou Aïd el-Seghir (la petite fête) marque la fin du mois de Ramadan.
– L’Aïd el-Adha ou Aïd el-kebir (la grande fête) commémore le sacrifice d’Abraham. C’est la fête du mouton.
– Premier Moharrem, le premier jour de l’hégire, l’an musulman.
– Le Mouloud la naissance du Prophète.

Marrakech attractions touristiques

La ville de Marrakech

voyage sur mesure au Maroc

Un voyage personnalisé et sur mesure au Maroc coût-il plus cher?

Vous vous demandez si un voyage personnalisé au Maroc vous
le sud du Maroc

Quand partir dans le sud du Maroc?

31 octobre 2018
Explorez le Maroc
Les régions du sud marocain offrent une expérience des plus