haut atlas maroc

Haut Atlas

15 février 2016
Attractions touristiques

Le Haut Atlas est l’une des trois chaînes de l’Atlas marocain, orientée sud-ouest/nord-est. C’est le massif le plus élevé de toute l’Afrique du Nord. Il forme une immense barrière géographiquede 750 kilomètres de long entre Maroc océanique etméditerranéen au nord-ouest, et Maroc saharien au sud-est.

Les villes du Haut Atlas sont de petite taille. La plus importante,Ouarzazate compte 20 000 habitants intra-muros. Vous trouverez certainement intéressantes les visites des grands villages de Dadès, Tineghir, Asni, Moulay-Brahim et Taourirt où vous découvrirez les médinas traditionnelles et visiterez les souks traditionnels. Des vallées entières ou des points de passage sont à connaître. Ainsi la Vallée des Roses gagne particulièrement à être connue début mai au moment de la récolte des fleurs, le Moussem des Roses s’y tient à ce moment-là. Vous trouverez à M’Goun des maisons troglodytes, utilisées par les nomades pendant la transhumance. Télouet et le nid d’aigle des Glaouis, ancien passage obligé sur la route de Ouarzazate à Marrakech connut son époque de splendeur.

Ne manquez pas dans vos excursions les cascades d’Ouzoud, les plus belles du Maroc, le Djebel Toubkal, plus haut sommet de toute l’Afrique du Nord.

Le Haut-Atlas devient un haut lieu des treks et randonnées pédestres. Vous pourrez partir de quelques jours à plusieurs semaines avec une caravane composée de guides, de cuisiniers et de mules dans un décor magnifique de plus en plus prisé. Vous y trouverez des paysages très diversifiés, des vallées verdoyantes, des hauts plateaux quasiment désertiques, desvallées oasis, etc. Vous y rencontrerez l’authenticité et l’hospitalité de la vie des villages encore préservés de la civilisation.

Le Haut Atlas est lui-même composé de trois parties. Le Haut Atlas occidental est le massif le plus ancien et le plus haut, avec le Djebel Toubkal. Un parc naturel y a été créé en 1942, au vu de la richesse naturelle en biodiversité. Le Haut Atlas centralrévèle des paysages contrastés d’une grande beauté. Les plateaux d’altitude sont coupés par des canyons encaissés, évoquant le Colorado américain. Le Haut Atlas oriental, occupé par de vastes plateaux d’altitude, est devenu d’un intérêt paléontologique international après la découverte d’ossements de dinosaures, à une époque où Afrique et Amérique ne formaient qu’un seul continent.

La chaîne de l’Atlas est aussi une barrière climatique. Sur le versant nord, le climat subtropical océanique domine, exposé aux perturbations venant de l’Atlantique avec des précipitations espacées mais diluviennes. Il tombe en moyenne 500 mm d’eau par an. La neige est tenace au dessus de 2500 mètres de novembre à avril, constituant des réserves d’eau pour tout le pays, et permettant l’existence de la forêt de pins, de chênes verts et de thuyas. Sur le versant sud, le climat est semi désertique, avec des amplitudes thermiques marquées. La végétation, quand elle existe, est constituée de hautes steppes.

La variété des types de relief et de climat amène une biodiversité importante à tous les niveaux ; une grande diversité de mammifères, reptiles, oiseaux y séjourne, la végétation quant à elle trouve sa place à l’altitude qui lui correspond : c’est l’étagement de la végétation.

Entre excursions et tourisme nature, le Haut Atlas saura répondre à vos attentes de dépaysement et d’émerveillement.

Open chat
Besoin d'aide? Entrer en contact!